L’eurodéputé LR François-Xavier Bellamy annonce qu’il va parrainer Éric Zemmour

Manon Fossat
08h22, le 24 février 2022, modifié à
08h55, le 24 février 2022

Sur Europe Matin jeudi, l’eurodéputé LR François-Xavier Bellamy, a annoncé en exclusivité qu’il va parrainer Éric Zemmour pour l’élection présidentielle. Le candidat de Reconquête, tout comme Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon, n’a toujours pas réuni le nombre requis de signatures pour se présenter.

Marine Le Pen, Eric Zemmour ou encore Jean-Luc Mélenchon n’ont toujours pas réuni leurs 500 parrainages requis pour participer à l’élection présidentielle. Ils ont jusqu’au 4 mars pour déposer leur liste auprès du Conseil constitutionnel. Invité sur Europe Matin jeudi, l’eurodéputé LR François-Xavier Bellamy, a annoncé en exclusivité qu’il va parrainer Éric Zemmour pour l’élection présidentielle. « J’ai décidé d’accorder mon parrainage à Éric Zemmour », a-t-il affirmé.

L’appel de Bellamy aux élus qui n’ont pas donné leur parrainage 

« Je prends mes responsabilités parce qu’on ne peut pas se contenter de constater le problème et ne pas y répondre. On ne peut pas seulement lancer des appels donc j’ai décidé d’accorder mon parrainage à Éric Zemmour. C’est le candidat le plus en retard dans la quête des parrainages aujourd’hui et non seulement je le ferai, mais j’appelle aussi tous les élus qui ont encore aujourd’hui un parrainage à absolument réagir pour empêcher la crise démocratique majeure que nous vivrions demain si nous étions dans une situation de blocage durable », a posé l’eurodéputé LR.

Il a notamment cité David Lisnard, qui a fait le choix de parrainer Jean-Luc Mélenchon, ou encore François Bayrou et Jean Castex. « On voit qu’ils se préoccupent de cette situation et au fond je crois qu’il est temps d’agir car nous sommes à quelques jours de l’échéance », a-t-il rappelé. 

Zemmour plutôt que Macron au second tour

François-Xavier Bellamy a également précisé que ce parrainage à Éric Zemmour ne signifie pas un ralliement au parti Reconquête du candidat. « Je ne serai pas de ceux qui quittent le navire quand il fait face à des vents contraires », a-t-il précisé. « Mon parrainage ne vaut pas soutien, je suis engagé – au sein de LR – et je garderai cette fidélité en ma famille politique. Valérie Pécresse en est la candidate et derrière elle il y a des gens exceptionnels. J’ai trop connu les dégâts que font les revirements de circonstances dans l’opinion des Français », a-t-il encore dit.

Par ailleurs, l’eurodéputé LR a reconnu que si Éric Zemmour est opposé à Emmanuel Macron au second tour, il donnera son vote à l’ancien polémiste. « Je ferai comme d’autres l’ont indiqué, notamment Éric Ciotti. Je crois qu’Emmanuel Macron a profondément abîmé notre pays et notre vie démocratique et nous avons absolument besoin de tourner la page des cinq ans de macronisme. Si demain il devait y avoir un duel entre Emmanuel Macron et Éric Zemmour, je voterais pour Éric Zemmour. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici