les grands groupes cotés récompensent leurs actionnaires

Le précédent record de versements de dividendes par les sociétés du CAC 40 va voler en éclat.

Après cette année 2021 particulièrement faste, les fleurons du CAC 40 ont naturellement décidé de soigner leurs actionnaires. Le précédent record de versements de dividendes par les sociétés du CAC 40, avec 49,2 milliards d’euros en 2019, devrait être pulvérisé cette année.

Après le creux de 2020, année marquée par la pandémie, où les paiements avaient chuté à moins de 29 milliards, ce sommet avait déjà été approché l’an dernier. Les champions du CAC 40 s’étaient redressés à toute allure dès le deuxième semestre 2020. Ils étaient ainsi parvenus à rendre 45,6 milliards d’euros à leurs actionnaires sous forme de dividendes l’année suivante. Cette année, la plupart des entreprises du CAC 40 ont annoncé des hausses significatives de leurs dividendes. Dans le luxe, qui domine désormais largement le CAC 40, LVMH a prévu d’augmenter le sien de 66 % à 10 euros, Hermès a annoncé une hausse de 76 % de son coupon à 8 euros, L’Oréal de 20 % à 4,80 euros et Kering compte l’augmenter de 50 % à 12 euros…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 77% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici