Pour Finkielkraut, « Zemmour est l’objet d’une vindicte obsessionnelle, c’est contre-productif »

Europe 1
10h23, le 24 octobre 2021, modifié à
11h51, le 24 octobre 2021
Invité dimanche du Grand rendez-vous Europe 1/Les Echos/CNews, le philosophe Alain Finkielkraut a regretté « le climat malsain » actuel, et notamment « les anathèmes » contre Eric Zemmour. « Il est l’objet d’une vindicte obsessionnelle, c’est contre-productif », estime-t-il. INTERVIEW

Dimanche, dans le Grand-Rendez-vous Europe 1/Les Echos/CNews, le philosophe Alain Finkielkraut est revenu sur le succès de la candidature d’Eric Zemmour, qui bénéficie actuellement d’une forte dynamique dans les sondages. L’essayiste, qui ne cache pas ses divergences avec le polémiste, regrette les « anathèmes » lancés selon lui contre le polémiste. « Il est l’objet d’une vindicte obsessionnelle, c’est contre-productif », estime-t-il. 

« Pour mieux le contrer, on surenchérit dans l’insulte », déplore Alain Finkielkraut. Or, il pense que « ce discours ne fait que le renforcer ». « Plus on l’insulte, plus il monte dans les sondages », assure-t-il. « Ce n’est pas en l’insultant qu’on pourra en finir avec lui ». 

« Il a le mérite de mettre la question de la France au cœur du débat »

Concernant le fond, Eric Zemmour « a le mérite de mettre la question de la France au cœur du débat », pense Alain Finkielkraut. « Il prend en charge l’angoisse existentielle d’un nombre grandissant de Français qui se demandent si la France va rester la France, si leur droit à la continuité historique sera enfin respecté ou continuera d’être bafoué. » 

Toutefois, ajoute-t-il, « j’ai l’impression que sa France n’est pas la mienne ». « Je pense à Levinas, qui dit que la France est une nation à laquelle on peut s’attacher par le coeur et par l’esprit aussi fortement que par les racines. Et le coeur et l’esprit ne trouvent pas de quoi s’alimenter dans la France défendue par Zemmour, car c’est l’égoïsme sacrée, l’intérêt national qui prime sur tout… C’est la France au sens de Charles Maurras. » 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici