Huit femmes accusent Éric Zemmour de violences sexuelles

Héloïse Goy
10h45, le 09 mars 2022, modifié à
10h45, le 09 mars 2022

Une enquête-vidéo publiée par Mediapart révèle les témoignages de huit femmes accusant le candidat à l’élection présidentielle Éric Zemmour de violences sexuelles. Ces faits présumés se seraient déroulés entre 1999 et 2019, c’est-à-dire pendant la période où l’actuel candidat était journaliste.

Elles sont huit. Huit à accuser le candidat à l’élection présidentielle, Éric Zemmour, d’agressions sexuelles. C’est ce que révèle une enquête-vidéo publiée par le site d’information Mediapart. La plupart d’entre elles parlent publiquement pour la première fois. Toutes accusent l’ancien polémiste de comportements inappropriés et d’agressions sexuelles. Ces faits présumés se seraient déroulés entre 1999 et 2019, c’est-à-dire dans la période où l’actuel candidat était journaliste.

« Des propositions très crues »

Certaines de ces femmes ont accepté de témoigner à visage découvert devant la caméra des journalistes de Mediapart qui ont mené une enquête de plusieurs mois. Parmi elles, plusieurs ont travaillé au Figaro en tant que stagiaires aux côtés d’Éric Zemmour. Séverine dénonce, par exemple, des faits qui se seraient passés en 1999 dans l’ascenseur, après « des propositions très crues de relations sexuelles » qu’elle aurait expressément refusé.

« Il n’y a pas beaucoup d’étages, mais le temps que l’ascenseur arrive à son étage, il me prend avec ses mains, il me bloque contre la paroi de l’ascenseur et il m’embrasse de force sur la bouche », relate-t-elle. « Ensuite, il me relâche, il s’éloigne, très vite l’ascenseur s’arrête et il sort, et moi, j’ai à peine le temps de réaliser ce qu’il s’est passé. »

Parmi les autres femmes qui témoignent, des anciennes salariées de I-Télé, une hôtesse d’accueil et une maquilleuse assurent qu’à l’époque, le polémiste a eu des gestes inappropriés comme des mains aux fesses. Selon les informations de Mediapart, la justice ne s’est pas saisie des faits dénoncés par ces femmes. Contacté pour réagir à ces accusations, Éric Zemmour n’a pas souhaité répondre aux questions du site d’information.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici