«Je trouve ça extrêmement injuste», réagit Yannick Jadot

Solène Delinger
08h52, le 10 mars 2022, modifié à
09h22, le 10 mars 2022

Yannick Jadot était l’invité du rendez-vous de la présidentielle ce jeudi matin sur Europe 1. Au micro de Sonia Mabrouk, le candidat EELV à la présidentielle a réagi à la volonté d’Emmanuel Macron d’allonger progressivement l’âge de départ à la retraite à 65 ans. Il a estimé que cette mesure était « extrêmement injuste ».INTERVIEW

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a confirmé ce jeudi matin que le candidat Macron proposera dans son programme un allongement progressif de l’âge de départ à la retraite à 65 ans. Invité au micro d’Europe 1, le candidat écologiste Yannick Jadot a estimé que cette mesure était « extrêmement injuste », notamment pour les carrières longues et pour celles et ceux qui « ont travaillé le plus durement ». 

Remettre la pénibilité au cœur des régimes des retraites

« Nous sommes dans un pays où une personne sur deux qui active ses droits à la retraite ne travaille déjà plus », affirme Yannick Jadot au micro de Dimitri Pavlenko. « Nous sommes dans un pays où le travail des seniors est très mal traité. Notre pays a un des plus faibles taux d’activité des seniors ». Pour le candidat écologiste, les entreprises sont en partie responsables de cette situation car elles n’investissent pas dans la formation et dans l’évolution des métiers. « Moi j’engagerai une réforme des retraites pour remettre la pénibilité au cœur des régimes des retraites », promet Yannick Jadot.

 

« Il y a une inégalité profonde entre les ouvriers et les cadres. Un ouvrier a dix ans d’espérance de vie en moins. Emmanuel Macron a supprimé les critères de pénibilité. Cela a banalisé la souffrance au travail « , déplore-t-il. Selon Yannick Jadot, cette mesure proposée par le chef de l’Etat, candidat à la présidentielle, est une « fuite en avant de la droite », à laquelle « il appartient très clairement ». « C’est une vraie mesure d’injustice sociale et de mépris pour les gens qui travaillent durement dans ce pays ». 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici