Veolia intègre Suez en grande forme

Le groupe affiche de bons résultats pour 2021. L’activité «déchets» est particulièrement dynamique.

«2021 restera comme une très grande année dans l’histoire de Veolia, une année historique.» Antoine Frérot, le PDG de Veolia, n’a pas fait dans la demi-mesure pour décrire l’exercice passé. Il le qualifie ainsi d’«historique en termes de performances économiques, puisque nous publions des résultats exceptionnels, mais pas seulement, puisque c’est l’année où les actionnaires et les dirigeants de Suez ont accepté notre proposition de rapprochement». Donnant ainsi naissance à l’incontestable numéro un mondial du secteur des services à l’environnement.

Antoine Frérot profite de cette transformation majeure, de cette nouvelle page qui s’ouvre pour passer le relais à la direction générale du groupe à Estelle Brachlianoff, aujourd’hui directrice générale adjointe en charge des opérations, qui prendra ses fonctions au 1er juillet prochain, après l’assemblée générale des actionnaires.

Pour son dernier mandat en tant que PDG, le futur président a comme beaucoup de multinationales dévoilé (hors de l’intégration…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 74% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici