Yamaha TY-E 2.0 : la moto de trial, mais électrique

L’électrification des véhicules est un sujet d’actualité brulant. De plus
en plus de constructeurs automobiles entament leur transition et ils ne
sont pas les seuls. Le secteur du deux roues et notamment de la mobilité
urbaine a entamé lui aussi ce virage.

Après avoir annoncé récemment le nouveau NEO’s, Yamaha, qui travaille à
atteindre la neutralité carbone dans l’ensemble de ses activités d’ici
2050, annonce aujourd’hui un prototype de moto de loisir électrique, à
savoir la moto de trial TY-E 2.0.

Un choix pertinent ?

Ce nouveau modèle s’appuie sur la base de la TY-E présentée en 2018.
Disposant d’un nouveau cadre monocoque en stratifiés composites, il intègre
une unité de puissance électrique plus performante, une batterie 2,5 fois
plus endurante que la précédente tout en gardant un poids contrôlé.

La disposition des composants assure un centre de gravité particulièrement
bas, ce qui ne manquera pas de plaire aux pilotes. Avec ses 70 kg à vide
annoncés, le poids de la machine reste dans la moyenne du secteur, mais
offre les avantages de l’électrique.

La combinaison du couple immédiat de la motorisation, de la commande
électronique avec un embrayage et un volant d’inertie mécaniques devrait
offrir aux pilotes un contrôle et un confort inédit.

Yamaha prévoit d’engager ce prototype dans certaines manches du Championnat
du monde de trial 2022 de la FIM. Il nous tarde de voir les performances et
la viabilité d’une telle machine en compétition.

A lire aussi : 

Source : communiqué de presse Yamaha

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici