la Maif a attiré de nouveaux clients pendant la pandémie

La mutuelle a gagné 165.000 assurés en deux ans. En 2021, elle a réalisé les meilleurs résultats de son histoire.

Maif récolte les fruits de son geste commercial au début de la pandémie de Covid-19. Au printemps 2020, lorsque la France s’est arrêtée, la mutuelle niortaise a remboursé 30 euros pour chaque véhicule assuré chez elle (3,65 millions). À l’époque, le faible nombre d’automobilistes sur les routes avait fait chuter le nombre d’accidents et donc de sinistres à rembourser par les assureurs. Cette «mesure de solidarité», très médiatisée, avait coûté 100 millions d’euros à la Maif.

Elle lui a permis de gagner de nouveaux assurés: 65.000 en 2020 et 100.000 en 2021. «Cette mesure a conforté notre image d’assureur très engagé, explique Pascal Demurger, directeur général du groupe Maif. Elle a permis, avec le gel des tarifs depuis deux ans en automobile, d’attirer de nouveaux clients aussi bien en auto, qu’en assurance habitation et prévoyance.»

Diversification en cours

Grâce à cette dynamique commerciale, le sixième assureur auto en France comptait à la fin de l’année dernière 4 millions de sociétaires (+ 3% en un an). Il…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 69% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici