les deux thématiques dont Valérie Pécresse veut s’emparer

Alexandre Chauveau
09h16, le 02 avril 2022

La candidate LR à la présidentielle Valérie Pécresse s’est déplacée vendredi dans le sud-est de la France, à Marseille et à Saint-Raphaël. Un déplacement stratégique où elle a investi les thèmes de la sécurité et du pouvoir d’achat, deux sujets dont elle veut faire sa marque de fabrique à dix jours du premier tour.

« Il n’y a pas beaucoup d’espace pour parler d’autre chose », avoue un des cadres de la campagne présidentielle de Valérie Pécresse. La candidate LR était dans le sud-est de la France vendredi, à Marseille, puis à Saint-Raphaël dans le Var pour parler sécurité avec les policiers, puis pouvoir d’achat avec des retraités. C’est sur ces deux thématiques que la présidente de la région Île-de-France veut axer la fin de sa campagne, à une semaine du premier tour.

 

Valérie Pécresse plus à l’aise en fin de campagne

Valérie Pécresse martèle donc plus que jamais ses mesures fortes : l’impunité zéro en matière de sécurité et une hausse des salaires sur cinq ans. « Je fais campagne sur deux pieds : le régalien et la promesse de 10% supplémentaires sur les salaires », explique la candidate, qui tient à asséner une pique à ses concurrents. « Je le fais en le finançant, pas comme Jean-Luc Mélenchon ou Marine Le Pen qui promettent tout et n’importe quoi, ça c’est trop facile, ça s’appelle la démagogie. »

La candidate des Républicains semble paradoxalement plus à l’aise en cette fin de campagne. Plus décontractée, elle s’est prêtée au jeu des selfies, et a même participé à une partie de pétanque sur la place du village de La Crau dans le Var.

Une semaine de prises de risques

En réalité, Valérie Pécresse a opéré cette semaine deux déplacements « chocs », à Roubaix, puis dans les quartiers nord de Marseille. Une prise de risque que certains membres de son équipe désespéraient de voir advenir, et qui intervient sans doute un peu tard. Les sondages la donnent toujours en quatrième, voire en cinquième position.

Mais la prétendante à l’Élysée reste déterminée dans cette dernière ligne droite. Valérie Pécresse tiendra un meeting dimanche, Porte de Versailles à Paris. Une manière de conjurer le sort du Zénith, qui avait amorcé mi-février sa baisse dans les sondages.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici