Sodexo cherche un allié pour relancer ses titres-restaurant

Bien plus rentable que le reste du groupe, l’activité «avantages et récompenses» a pourtant été délaissée.

Sodexo cherche un partenaire pour sa division «avantages et récompenses» (titres-restaurants, chèques cadeaux). Le géant des cantines d’entreprises n’a pas l’intention de la vendre ni de l’introduire en Bourse ou encore de confier sa gestion. Et pour cause, de bons connaisseurs du groupe estiment que cette division peut être à l’origine de la renaissance du groupe. Mais Sophie Bellon, sa présidente et directrice générale par intérim, compte sur un allié capable d’accélérer son développement.

Sodexo restera actionnaire majoritaire de cette activité. Mais il a besoin de compétences externes pour rattraper son retard dans un marché en pleine mutation. La diversification d’Edenred en est l’illustration, tout comme l’envolée de la start-up Swile, valorisée plus de 1 milliard de dollars, grâce à une offre 100 % digitale. La division «avantages et récompenses» (qui propose aussi carte carburant, programmes de motivation et pass sport) n’a représenté que 4,3 % du chiffre d’affaires de Sodexo lors

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 67% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici