L’éolien et le solaire rapportent de l’argent à l’État

Les énergies renouvelables entraînent des économies pour les pouvoirs publics.

Les prix stratosphériques de l’électricité sur les marchés de gros de l’électricité nuisent à l’économie, mais font les affaires de l’État. Il n’a plus besoin de soutenir financièrement les énergies renouvelables. Mieux, les propriétaires d’éoliennes et de panneaux solaires vont devoir lui rendre de l’argent. Au total, les pouvoirs publics réaliseront 12,15 milliards d’euros de moindres dépenses et de recettes entre septembre 2021 et décembre 2022, d’après les estimations de la fédération professionnelle France énergie éolienne (FEE). Entre 2003 et aujourd’hui, les subventions et mécanismes de soutien ont coûté à l’État un peu plus de 40 milliards.

Le mécanisme de soutien aux énergies renouvelables adopté depuis 2017 permet en effet un retour d’argent vers l’État quand les prix de marché de gros sont élevés. Il y a cinq ans, les subventions ont été remplacées par un système de prix fixe garanti. Les producteurs éoliens et solaires vendent leurs kilowattheures sur le marché de gros. Quand…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 61% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici