Le dessinateur et caricaturiste de presse Calvi est mort à 83 ans

Héloïse Goy avec AFP, édité par Solène Delinger
10h23, le 13 avril 2022, modifié à
10h24, le 13 avril 2022

Le caricaturiste et dessinateur de presse Calvi est décédé à 83 ans de mort naturelle lundi 12 avril. Né le 3 septembre 1938 à Besançon dans une famille de médecins, Calvi avait collaboré à « France Soir » au début des années 1970, puis au « Monde », au « Journal du Dimanche », et, jusqu’aux années 2000, au « Figaro » et au « Figaro Magazine ».

Le caricaturiste et dessinateur de presse Calvi est décédé à 83 ans de mort naturelle lundi, ont indiqué mardi ses deux enfants dans un courriel adressé à l’AFP. C’est dans Télérama qu’il avait commencé ses tout premiers dessins. Entre 1970 et 2000, il avait collaboré à France Soir, au Monde, au Journal du Dimanche, au Figaro et au Figaro Magazine. C »est pour le Figaro Magazine qu’il commencera à créer des dessins en couleurs. Depuis cinq ans, il tenait un blog à Mediapart. 

Croquis d’audience et BD

Calvi avait réalisé des croquis d’audience lors de différents procès, dont celui de Klaus Barbie, chef de la Gestapo à Lyon pendant l’Occupation, condamné à la réclusion criminelle à perpétuité en 1987, et Maurice Papon, condamné en 1998 pour complicité de crimes contre l’humanité pour son rôle dans la déportation de Juifs entre 1942 et 1944.

En 2004, ses dessins politiques et caricatures avaient fait l’objet d’une exposition à l’Assemblée nationale. Cette exposition avait eu un si grand succès qu’elle avait été prolongée au château de Versailles. 

Calvi avait également publié plusieurs bandes dessinées. Certaines mettaient en scène Astrobald, le petit extraterrestre qu’il avait créé pour France Soir qui s’amusait des travers de la société française des années 1970. Il avait aussi publié des BD satiriques sur les présidents français comme Une histoire de France de Clovis à Nicolas 1er. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici