Un activiste américain veut démembrer la major Shell

RÉCIT – ThirdPoint estime qu’il faut séparer les activités énergies renouvelables et gaz des hydrocarbures.

Pour ouvrir une coquille Saint-Jacques, il faut glisser le couteau entre les deux coquilles, couper le muscle qui relie les deux parties du coquillage, puis exercer une pression sur le couteau afin de les séparer l’une de l’autre. L’amateur découvre alors un rare trésor culinaire. L’activiste américain Daniel Loeb, à la tête du fonds ThirdPoint, a annoncé mercredi soir qu’il voulait scinder le géant des hydrocarbures anglo-néerlandais Shell en deux entités. À ses yeux, c’est à cette condition que la firme à la coquille jaune cerclée de rouge révélerait toutes ses richesses aux investisseurs.

Pour peser sur le management, ThirdPoint a pris une position au capital de sa cible de 750 millions de dollars, d’après le Financial Times. Comme si cette annonce ne suffisait pas, Shell a déçu le marché jeudi matin en présentant un résultat net en retrait de plus de 1 milliard de dollars par rapport aux attentes, à 4,1 milliards de dollars.

Intérêts opposés

ThirdPoint milite pour séparer les énergies renouvelables, le

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 76% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici