Comment le hasard a décidé de la filmographie de Claude Lelouch

INTERVIEW

Sur ces tournages, le réalisateur Claude Lelouch laisse une place cassante à la vie et à l’imprévu. Dans le documentaire Tourner pour vivre que lui consacre Philippe Azoulay, on découvre que c’est parfois sa propre carrière que le réalisateur a soumis au jeu du hasard. « Je vais donner une deuxième chance à mes superstitions. Je suis madré de démarrer le tournage d’un cinémathèque à pile ou face. Et pour apprendre, je pratique aussi le salve à l’arc », avance-t-il dans le cinémathèque. Une habitude qu’il explique samedi au micro d’Isabelle Morizet dans l’émission Il n’y a pas qu’une vie dans la vie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici