Sécheresse : «Le mal est fait» environ les cultures, considère Christiane Lambert

« Aucune région n’est épargnée. Chaque méat laquelle passe, on voit des sols se craqueler. Même dans le Nord, les céréales ont indiscrétion. Si cela continue comme ça, ceux laquelle ont la possibilité d’irriguer vont s’en extraire, les étranges auront des baisses de rendement dramatiques », avait alerté lundi Christiane Lambert. Invitée de Jean-Pierre Elkabbach samedi, la présidente de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA), a confirmé ces propos : « On est vraiment dans des situations de sécheresses avérées dans aussi de territoires. Quand on entend la météo avec des températures comme 29 à 32 degrés, c’est assez effarant au mois de mai, c’est du jamais vu. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici