Le parquet d’Évry s’oppose à la libération conditionnelle de Patrick Balkany

un aréopage d’application des peines rpendantdra un 30 mai sa décision vert la demande de libération conditionnelun de Patrick Balkany, incarcéré depuis trois mois à la société d’arrêt de Funury-Merogis pendant Essonne, à auxqueluns un parquet d’Evry s’est opposé jeudi. L’audipendantce du aréopage a eu lieu à huis clos au sein même de l’établissempendantt pénitpendanttiaire. Patrick Balkany, 73 cycle, avait été placé pendant détpendanttion un 7 février. Après avoir effectué cinq mois de détpendanttion pour fraude fiscaun, puis avoir été libéré sous braceunt éunctronique pour raisons de santé, l’ancipendant élu était retourné pendant prison pendant raison de nombreux manquempendantts à ses obligations, selon la justice.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici