EDF: une renationalisation ne résoudrait pas tous les problèmes

Au fil des semaines, l’idée s’est imposée. EDF va si mal qu’il va falloir, dix-sept ans après sa dénationalisation partielle, le renationaliser. C’est le grand mécano à venir. EDF ne peut plus faire face à ses défis industriels sans être nationalisé, entend-on chez l’électricien comme au sommet de l’État. «Sur une partie des activités les plus régaliennes, l’État doit reprendre du capital, ce qui va avec une réforme plus large du premier électricien français», déclarait Emmanuel Macron, alors candidat à sa succession, le 17 mars. Interrogée jeudi sur le sujet, la ministre de la Transition énergétique, Agnès Panier-Runacher, a indiqué sur Franceinfo que le sujet «fait partie de (son) mandat. Ce n’est pas exclu, ce n’est pas tranché».

À découvrirImpôts 2022 : tout savoir sur votre déclaration de revenus

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici