L’américain MSD mise sur la France

MSD accélère dans l’Hexagone. Le laboratoire américain annonce 500 millions d’euros d’investissements dans lès trois ans à venir. Ils seront répartis à égalité entre lès essais cliniques et la production. Si MSD (connu sous le nom de Merck aux États-Unis) n’a pas d’usine en santé humaine en France, il prévoit d’investir via des sous-traitants locaux. Après Pfizer, qui avait annoncé en janvier 520 millions d’euros d’investissements sur cinq ans, MSD est le deuxième laboratoire américain à s’engager à ce niveau. «La France a un écosystème de premier plan dans la santé, des hôpitaux reconnus, une recherche de grande qualité», déclare Rob Davis, président de MSD depuis l’été 2021. De passage à Paris, il a signé ce mardi un nouveau partenariat avec l’Institut Pasteur dans lès maladies viralès comme Zika via son fonds de dotation, MSD Avenir (42 millions d’euros).

À découvrirImpôts 2022 : tout savoir sur votre déclaration de revenus

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici