François Bayrou sur le nucléaire et l’arrivée des EPR : « Il faut investir puissamment »

Mélanie Faure
08h57, le 13 octobre 2021, modifié à
11h54, le 13 octobre 2021

François Bayrou est revenu sur l’arrivée des EPR en France, en plein coeur d’une transition dans le secteur nucléaire en France. Invité de l’Entretien de Sonia Mabrouk d’Europe 1, le président du MoDem a plaidé en faveur de l’investissement.

François Bayrou plaide pour un investissement massif pour le renouvellement du plan de nucléaire français. Mardi 12 octobre, Emmanuel Macron a présenté son plan France 2030, qui comprend un volet d’investissement d’un milliard d’euros pour relancer la filière nucléaire.

Invité de l’Entretien de Sonia Mabrouk ce mercredi, sur Europe 1, le président du MoDem, qui a annoncé soutenir Emmanuel Macrons’il se lance dans la course à la présidentielle en 2022, a déclaré : « Je n’ai aucun doute qu’il va falloir investir », a estimé François Bayrou. « Il va falloir prendre la décision d’investir puissamment dans le renouvellement du parc de centrales électriques nucléaires en France. »

Un plan à 30 milliards d’euros pour innover dans le nucléaire

L’EPR (European Pressurized Reactor) a été étudié pour produire 22 % de plus d’électricité qu’un réacteur traditionnel, à partir de la même quantité de combustible nucléaire, indique EDF. En France, la construction d’un réacteur EPR est en cours à Flamanville dans la Manche. Le premier pays a avoir introduit les EPR dans sa production est la Finlande. 

Le président du MoDem estime que la question énergétique sera « centrale » dans le débat présidentiel, appelant à prendre des « décisions majeures » dans les mois qui suivront l’élection présidentielle. « Ca ne serait pas de bonne politique de prendre la décision ex abrupto, alors que nous allons avoir un grand débat national », a botté en touche François Bayrou. « Cette question doit être posée et résolue par l’élection présidentielle. Il n’y a pas de moyens de garder une électricité qui soit fiable, à un prix abordable, à laquelle on puisse faire appel (…) s’il n’y a pas de production d’électricité. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici