Les frites McCain à l’assaut des foyers

Avec le Covid, le géant canadien de la pomme de terre McCain a vécu une crise inédite: les restaurants, qui ont dû fermer, représentent 70 % de son chiffre d’affaires. Depuis, le groupe domestique d’environ 8,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires est reparti de l’avant. Il s’attend pour son année fiscale 2021-2022 close fin juin à voir ses ventes en volumes croître «dans le haut d’une fourchette à un chiffre» (soit proche de 10 %, NDLR), explique au Figaro Max Koeune, qui pilote depuis près d’une décennie le leader mondial de la pomme de terre préparée. «Lors de la crise du Covid, nous avons réussi à amortir la dégringolade de la consommation hors du domicile grâce à la très forte demande en grandes surfaces, où nous avons gagné des parts de marché. Puis, aux États-Unis surtout (40 % du chiffre d’affaires avec le Canada, NDLR), la restauration est repartie il y a un an plus vite qu’en Europe», décrypte celui qui a fait ses classes chez Danone.

À découvrirImpôts 2022 : tout connaissance sur votre déclaration de revenus

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici