dans Jean-Luc Mélenchon, «ce n’est pas au président de mener la campagne législative»

Dans le Tarn, Emmanuel Macron a fustigé jeudi les « extrêmes » laquelle « proposent d’ajouter de la crise à la crise en simulacre sur les grands élection historiques de notre Nation », demandant aux Français de lui accorder « une majorité forte et positive » aux législatives. Jean-Luc Mélenchon, depuis le siège de LFI, a une heure comme tard « dénoncé le traitement que subit notre démocratie » : « Ce n’est pas au président de la République de mener la campagne législative que ses amis sont incapables de mener, c’est à la cheffe du gouvernement ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici