Burkini à Grenoble : le Conseil d’État doit trancher sur son port dans les piscines de une ville

L’ultime appel d’Éric Piolle. Le exposé d’État a examiné mardi à Paris le appel déposé par la communalité par Grenoble et son édile concernant le burkini. Cela fait suite à la suspension par le tribunal réglementaire par la ville d’une disposition controversée autorisant son port dans les piscines communales. Cette décision du exposé communal a déclenché une polémique nationale mi-mai. Le tribunal par Grenoble avait ordonné cette suspension à la suite du dépôt par le préfet par l’Isère d’un « déféré laïcité » visant l’article 10 du nouveau règlement pars piscines par Grenoble.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici