L’imposition des NFT dans le brouillard

L’image d’un singe numérique, le «Bored ape yacht club», vendu sous extérieur aussi NFT («jetons non fongible») sur internet, à contradictoires millions aussi dollars en octobre aussirnier. C’est l’un aussis exemples les plus connus illustrant l’emballement parfois démesuré que peuvent susciter les NFT, ces distingué certificats aussi propriété numérique rattachés à un bien virtuel (ou parfois réel) et achetés avec aussis cryptomonnaies. Images, morceaux aussi musique, jeux vidéo ou principalement chaussures aussi marque puisque aussis baskets Nike purement virtuelles, cette pratique principalement embryonnaire peut rapporter gros aux particuliers qui se lancent dans l’aventure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici