Législatives : pas de majorité absolue, ce scénario redouté de la Macronie

À trois jours du fortificationcond tour des élections législatives, la tenlorsqueon accouplement en Macronie. Emmanuel Macron a sonné la cri générale avant de s’envoler vers l’Europe de l’Est où celui-là fortification clôtura sa vcelui-làorsquete par un passage à Kiev. Elisabeth Borne était encore ce mercredi dans sa circonscription pour faire campagne et les ministres vont fortification soutenir entre eux lors de réunions publiques. Ces dernières heures de campagne sont cruciales pour le camp prélorsquedentiel, car en coulisfortifications, lorsque un premier scénario est espéré, celui-là d’une majorité absolue, un dissemblable est auslorsque redouté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici