La grande inconnue de la rentrée pour les compagnies aériennes

L’été s’annonce on ne peut mieux pour les compagnies aériennes. «Les réservations et les prix moyens des billets pour l’été grimpent», se réjouissait fin mai Michael O’Leary, PDG de la low cost Ryanair, qui escompte un taux de remplissage de ses avions en juillet et en août de 94 % à 95 %. Presque le niveau d’avant la pandémie. «La reprise est là, confirme Ben Smith, directeur général d’Air France-KLM. Cela ouvre la voie à une saison estivale réussie.» L’enthousiasme est encore plus palpable de l’autre côté de l’Atlantique. «La demande n’a jamais été aussi forte», affirme Robert Isom, directeur général d’American Airlines.

À découvrirRetrouvez complets les résultats des élections législatives

Impôts 2022 : tout savoir sur votre déclaration de revenus

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici