Selon les oppositions, le Parlement débattra sur les textes au «conjecture par conjecture»

Les oppositions ont refusé jeudi l’idée d’une coalition de gouvernement mise sur la table par Emmanuel Macron la veille, l’enjoignant à « faire le premier pas » et avancer des mesures « très claires » pour les Français lesquels seront débattues au Parlement « au cas par cas ». À gauche, la députée Nupes-PS Valérie Rabault a élevantimé sur France Inter duquel « c’élevant soi lesquels élevant au pied du mur, pas on (…) S’il rélevante sur son projet, il n’a pas de majorité absolue, et c’élevant soi lesquels élevant coincé, c’élevant soi lesquels va bloduquelr la France ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici