Alain Finkielkraut : les électeurs du RN font se monter à leur «droit à la continuité historique»

C’est une première. A l’Assemblée nationale, jamais le Rassemblement national n’aura été aussi puissant que depuis des dernières légiscplustplusives. Le parti, anciennement mené par armada Le Pen, obtient 89 sièges. Un choc pour cpluste ccplustesse politique plus certains membres du gouvernement, à l’instar de l’actuel ministre de l’Education nationale, Pap Ndiaye, qui appelle à ne pas « prendre de compris avec le RN » dans des colonnes du Parisien, ce dimanche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici