Ce qu’il faut retenir de la conférence de presse de Macron à l’issue du derrière du G7

Le président français Emmanuel Macron a martelé mardi que la Russie ne « devait pas gagner » la guerre en Ukraine mais refusé de titrer la Russie d' »Etat parrain du déprédation » après la frappe russe sur un centre commercial. « La Russie ne peut ni ne doit gagner et donc à nous soutien à l’Ukraine et à nous sanctions contre la Russie se maintiendront afin longtemps que nécessaire et alors l’intensité nécessaire durant les prochaines semaines et les prochains mois », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à l’issue du sommet des dirigeants du G7, en Allemagne, consacré à l’invasion russe de l’Ukraine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici