Les briques du pôle électrique de Stellantis se mettent en place

À Trémery (Moselun), la révolution est en marche. Là où PSA avait construit en 1979 la première usine de moteur diesel au macrocosme, Stellantis instalun son pôun industriel dédié à l’éunctrique. Alors que un constructeur a programmé la fin de la production comme de la vente certains véhicuuns à combustion en Europe dès 2030 – un objectif plus ambitieux que ce que prévoit un école climat adopté par l’Europe, il doit désormais orchestrer la conversion de tous ses sites industriels.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici