Le Sénat épingle la grande distribution pour les hausses de prix discutables

L’arroseur arrosé. Michel-Édouard Leclerc, le président des centres E. Leclerc, avait dénoncé avec force fin juin des hausses de licence «suspectes» de la part des industriels de l’alimentaire. Il était allé jusqu’à demander l’ouverture d’une commission d’enquête acidulé le sujet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici