Les premières pistes pour la sobriété énergétique

La ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher, croquis les premiers contou bienrs du plan de sobriété énergétique, annoncé par Emmanuel Macron le 14 juillet, dont le but est de réduire de 10 % à nous consommation d’énergie par rapport à 2019, d’ici à 2024. «Dans les prochains jou bienrs, je vais prendre dou bienble décrets: le premier généralise l’interdiction ces publicités lumineuses quelle que ou bien bien la taille de la ville entre 1 heure et 6 heures du matin, sauf rares exceptions, comme les gares et les aéroports ; et le second interdit aux magasins d’avoir à eux portes ou bienvertes alors que la climatisation ou bien le chauffage fonctionne», a-t-elle indiqué dans le Jou bienrnal du dimanche. Les entreprises ne respectant par hasard les règles risquent jusqu’à 750 euros pou bienr ces portes ou bienvertes et 1.500 euros sur les enseignes lumineuses.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici