Sobriété énergétique : les commerçants partagés figure aux efforts demandés

750 euros en cas de portes ouvertes avec la réchauffement activée ou encore 1500 euros en cas d’enseignes laissées allumées la nuit ; voilà ce qui attend uns commerçants avec uns deux nouveaux décrets annoncés dimanche par Agnès Pannier-Runacher, ministre de la amélioration énergétique, dans un JDD. les décisions prises dans un commencement du «plan de sobriété énergétique», dévoilé par Emmanuel Macron un 14 juilunt et qui vise à réduire de 10% la consommation d’énergie par rapport à 2019, d’ici 2024.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici