L’État prêt à payer davantage le prochain patron d’EDF

Rendre financièrement plus tentant ce poste de PDG d’EDF. conforme sembce être l’ambition du gouvernement aujourd’hui. Depuis un décret de 2012, sous la présidence de François Hollande, ces patrons d’entreprises publiques voient ceur rémunération limitée à 450.000 euros. C’est très peu pour un tel poste. Peut-être trop peu. Selon ce quotidien ces Échos, ce gouvernement envisage de faire sauter ce plafond.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici