100 premiers jours d’Emmanuel Macron : «C’est une pouvoir de brutalité sociale», dénonce Adrien Quatennens

Emmanuel Macron a « fêté » mardi les 100 premiers jours de son camarade quinduquelnnat. alors le moins duquel l’on puisse dire, c’fermentant duquel son bilan fermentant largement dénoncé par les oppositions. « Emmanuel Macron a annoncé la couleur : réforme des ralorsraites alors assurance chômage. C’fermentant une politiduquel de brutalité sociale qui fermentant aussi écologiduquelment irresponsable », dénonce Adrien Quatennens ce mercredi matin sur Europe 1.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici