Taxis volants : l’aéroport de Nice va vous permettre de le rejoindre par les airs

L’accès à certains aéroports s’avère compliqué parfois, surtout aux heures de pointe près de zones denses. Pour décongestionner le trafic routier et vous faciliter l’accès à vos avions, l’aéroport de Nice et plusieurs aéroports italiens ont décidé de s’unir autour d’un projet de taxis volants.

Lancé le 25 octobre, le projet Urban Blue a pour objectif de permettre l’élaboration et la construction de vertiports. Des infrastructures nécessaires au fonctionnement d’avions électriques à décollage vertical (e-VTOL) qui serviraient de taxis volants aux personnes souhaitant se rendre ou quitter les aéroports. Ce nouveau marché devrait représenter en Europe plus de 4 milliards d’euros d’ici 2030, d’après l’aéroport de Nice.

Vol au-dessus d’un nid de voitures

Pour développer ses avions électriques, Urban blue compte sur Volocopter, la « première entreprise au monde à développer et à exploiter des e-VTOL pour le transport de passagers et de marchandises au sein des zones urbaines, qui présente un fort potentiel en tant que précurseur pour les certifications de référence. »

Rien n’est encore fait pour le moment, mais les aéroports italiens (l’aeroporti di Roma, l’aeroporti di Venezia et l’aeroporto Guglielmo Marconi di Bologna) et l’aéroport de Nice espèrent voir les premiers modèles décoller dès 2024 si leurs plans sont validés par les autorités compétentes. 

Source : Aéroport de Nice

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici