L’Usine extraordinaire revient pourune saison 3 en version 100% digitale

Du 22 au 26 novembre les acteurs de l’industrie vont promouvoir les métiers technologiques du secteur.

L’industrie du XXIe siècle n’a rien à voir avec l’enfer de la mine planté en 1885 par Émile Zola dans Germinal… Pour rompre avec de tels lieux communs qui ont la vie dure, L’Usine extraordinaire revient du 22 au 26 novembre pour une saison 3 pleine de nouveautés et 100% digitale. Après Paris en 2018 et Marseille en 2019, les acteurs du secteur se mobilisent à nouveau pour faire découvrir au grand public les métiers technologiques ultramodernes de l’industrie, véritables vecteurs d’insertion et d’avenir pour la jeunesse.

L’événement prendra cette année la forme d’une plateforme numérique 3D, accessible sur le site uex2021.com, modélisant une «ville-usine extraordinaire». Elle permettra aux collégiens, lycéens et publics en insertion de vivre une expérience immersive inédite de découverte (visites virtuelles, expériences interactives, quiz, échanges avec des professionnels, jeux en ligne, contenus intuitifs…).

«Cet événement a pour objectif de montrer le formidable potentiel que représentent les usines d’aujourd’hui pour lutter contre l’exclusion, changer le monde positivement et donner envie aux jeunes de nous rejoindre pour bâtir ensemble l’industrie du futur, durable, innovante et relever les défis de demain», explique Jean-Bernard Lévy, le président de la fondation Usine extraordinaire qui espère attirer 50.000 visiteurs virtuels, dont 15.000 élèves de collèges et lycées. Plus de 40 entreprises (Airbus, EDF, ArcelorMittal, TotalEnergies…) et soutiens institutionnels (ministère de l’Éducation nationale, UIMM, Polyvia…) animeront le site qui restera actif jusqu’à la fin de l’année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici