premiers profits opérationnels en douze ans

Le pionnier des VTC a dégagé 8 millions d’excédent brut d’exploitation au troisième trimestre 2021. Une première après des années de pertes, qu’il doit maintenant confirmer.

Huit millions de dollars. Le montant est très faible, mais le symbole est d’importance pour Uber, l’entreprise pionnière des services de VTC dans le monde. Ces 8 millions, c’est l’excédent brut d’exploitation positif (Ebitda) dégagé par la société au troisième trimestre 2021. Il s’agit du premier profit opérationnel d’Uber, douze ans après sa création. «C’est une étape importante pour la rentabilité, mais c’est juste une étape», a souligné Dara Khosrowshahi, le directeur général d’Uber.

Juste une étape, car ce profit est très faible comparé au chiffre d’affaires de 4,85 milliards de dollars réalisé sur la même période. Surtout, le résultat net du groupe est, lui, toujours négatif à hauteur de 2,4 milliards de dollars. L’essentiel de cette perte – 2 milliards – s’explique par la réévaluation de ses parts dans l’entreprise chinoise Didi, touchée de plein fouet par des mesures du gouvernement chinois ciblant les entreprises de technologies. Au trimestre précédent, une réévaluation à la hausse

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 71% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici