Hollande vole au secours d’Hidalgo en Corrèze

Alexandre Chauveau
09h00, le 06 novembre 2021

François Hollande va accompagner Anne Hidalgo lors d’un déplacement en Corrèze, une région que l’ex-président de la République connaît bien. S’il a eu des mots durs envers la maire de Paris dans son dernier livre, l’heure est désormais à l’apaisement. Le but étant de faire décoller la candidature de la maire de Paris, qui plafonne à 5% dans les sondages.

François Hollande sera aux côtés d’Anne Hidalgo ce samedi en Corrèze, le fief de l’ancien chef de l’Etat. La candidate à l’élection présidentielle reste bloquée à 5% dans les sondages et compte sur le soutien de l’ex-chef de l’Etat pour l’aider à faire décoller sa campagne. A six mois de l’échéance, le soutien de l’ex-président de la République apparaît indispensable pour la maire de Paris si elle veut faire mieux que Benoît Hamon lors du scrutin de 2017.

Un déplacement plein de symboles

Ce déplacement en Corrèze est un gage de crédibilité et une preuve d’unité après les mots durs de l’ancien chef de l’Etat envers la maire de Paris. Dans son dernier livre, paru trois jours avant le grand meeting d’Anne Hidalgo à Lille, il y a deux semaines, François Hollande fustigeait des candidatures « lilliputiennes » à gauche. Mais la maire de Paris veut tourner la page et apaiser les tensions. Après une déambulation sur le marché de Tulle ce samedi matin, les deux socialistes se retrouveront à la foire du livre de Brive, puis participeront ce soir à la fête de la rose, en compagnie d’élus et de militants.

Un déplacement en terre corrézienne plein de symboles pour Anne Hidalgo, qui espère marcher sur les traces de deux anciens présidents. François Hollande donc, mais également Jacques Chirac, qui fut par ailleurs lui aussi maire de Paris et dont elle rêve d’imiter le parcours. Cette rencontre est enfin importante pour François Hollande, l’ancien président veut montrer que sa voix compte encore à gauche et appelle son héritière à proposer un projet à tendance social-démocrate. Une gauche de gouvernement, qui lui permettrait de se distinguer de ses rivaux à gauche, Yannick Jadot et Jean-Luc Mélenchon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici