Olivier Faure dénonce la menace « fasciste » qui plane sur la France

Mélanie Faure
10h36, le 08 novembre 2021, modifié à
10h51, le 08 novembre 2021

Invité politique de Sonia Mabrouk ce lundi, Olivier Faure a réagi à l’ascension d’Éric Zemmour sur le devant de la scène médiatique. Le premier secrétaire du Parti socialiste a dénoncé la « pensée pré-fasciste » du polémiste, dont les ambitions politiques restent incertaines à l’heure actuelle, et le négationnisme de ses soutiens.

Olivier Faure n’a pu échapper au sujet. Le premier secrétaire du Parti socialiste (PS) était l’invité politique de Sonia Mabrouk ce lundi, dans le cadre du dispositif spécial pour l’élection présidentielle. Après avoir parlé de la candidature d’Anne Hidalgo, qu’il soutient dans la course à l’Elysée, et la sécurité en France, Olivier Faure a réagi à l’ascension d’Eric Zemmour sur le devant de la scène. Si l’ancien journaliste du Figaro n’est toujours pas officiellement candidat pour 2022, ses ambitions laissent planer le doute. Le 21 octobre, Olivier Faure qualifiait Eric Zemmour de « fasciste » sur Twitter. Des propos qui ne sont pas passés inaperçus. « Fasciste n’est pas un gros mot ! », s’est-il exclamé. « C’est une qualification politique. »

Ces codes « de la vieille extrême-droite »

Olivier Faure affirme que « la pensée qu’il développe est une pensée pré-fasciste ». Le député de Seine-et-Marne a souligné les profils des soutiens au polémiste. « Tous ceux qui sont négationnistes, révisionnistes, de Renaud Camus (ndlr : écrivain jugé pour incitation à la haine raciale) à Jean-Marie Le Pen… tout le monde est derrière Eric Zemmour. Ça devrait vous interroger (…) sur la nature du message, la dynamique qu’il a créée, la façon dont il utilise à demi-mot les codes qui sont ceux de la vieille extrême-droite ! Et cette extrême-droite, je la connais bien. » 

Lorsque Mathieu Bock-Côté a rappelé que la maire de Paris et candidate Anne Hidalgo avait qualifié Eric Zemmour de « négationniste » et « raciste », Olivier Faure a répliqué immédiatement : « Je n’ai pas parlé d’Eric Zemmour, j’ai parlé des soutiens d’Eric Zemmour ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici