Paris La Défense s’est mis au vélo

Le nombre de salariés cyclistes est en croissance exponentielle dans la grand quartier d’affaires.

Ami Nagata n’a pas attendu la pandémie pour se rendre à La Défense à vélo. Depuis 2019, cette cheffe de produit d’assurances auto et moto chez Allianz France a décidé de renoncer au métro. « Il est toujours saturé aux heures de pointe et empêche de respirer », dit-elle.

Elle explique combien pédaler lui fait du bien avec la possibilité de démarrer la journée en plein air et de la terminer en se débarrassant du stress. « Je fais du sport en même temps que j’admire la ville. »

Avec la crise sanitaire, le vélo est devenu furieusement tendance. Le trafic cycliste enregistré sur le pont de Neuilly, au pied du quartier d’affaires, a été multiplié par dix.

« Nous sommes passés de 600 cyclistes avant la crise sanitaire à plus de 6 000 aujourd’hui, souligne David Guerra, codirecteur des services urbains de Paris La Défense (PLD). Ce n’est pas un feu de paille, nous sommes en présence d’une augmentation pérenne. »

Vague de travaux

Face à cet essor, le quartier des affaires de Paris s’adapte. Des travaux

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 77% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici