Netflix : 3 séries hors norme à voir ce soir

Que regarder ce soir sur Netflix ? Pas besoin de fouiller pendant des heures sur le catalogue de la plateforme de streaming quand CNET France est là pour vous aiguiller.

Cette semaine, on vous propose à la fois de rire et de réfléchir avec trois séries pas comme les autres : Colin en Noir et Blanc, Dear White People, et Big Mouth.

Quelles séries voir ou revoir sur Netflix ce soir ?Une mini-série inspirante : Colin en Noir et Blanc

Synopsis

Pour cette mini-série autobiographique, l’ex-joueur de football américain Colin Kaepernick s’est associé à la réalisatrice Ava DuVernay (Dans leur regard, Un raccourci dans le temps) pour revenir sur son parcours sportif exceptionnel tout en explorant les questions de race, de culture et de classe auquel le jeune homme noir a fait face en grandissant au sein d’une famille blanche.

L’avis de CNET France

L’œuvre d’Ava DuVernay est toujours ancrée dans la lutte pour la justice sociale. La réalisatrice ne laisse jamais passer une occasion de pousser son public, quelque soit sa couleur de peau, à la réflexion et à l’introspection.

C’est encore une fois le cas dans Colin en Noir et Blanc, une mini-série construite autour de l’adolescence de Colin Kaepernick mais qui utilise le prisme de son histoire pour aborder des sujets spécifiques quant à la condition des personnes de couleurs aux Etats-Unis. Le ton est d’ailleurs donné dès les premières minutes de la série quand le recrutement des joueurs de football américain est comparé à la vente d’esclaves.

Il faut savoir que Kaepernick n’est pas seulement un athlète mais aussi un activiste pour les droits civiques. Il a gagné en notoriété en 2016 lorsque, pendant l’hymne nationale au début des matchs de son équipe, il s’est mis à s’agenouiller en signe de protestation contre les injustices sociales, la brutalité policière et le racisme. Ces actes lui ont valu d’être la cible de critiques virulentes de la part de Donald Trump et ses supporteurs, et depuis 2017 Kaepernick n’a plus de contrat avec la NFL (National Football League).

Colin en Noir et Blanc mélange des séquences aux tendances didactiques présentées par Kaepernick lui-même, où il revient sur des thèmes variés comme la définition du mot « voyou » par les médias américains ou l’archétype du personnage noir à la télévision, avec des scènes de série classique portées par Jaden Michael dans la peau d’un jeune Colin.

Le tout forme une série audacieuse qui repousse les limites de sa narration pour mieux traiter son sujet et les questions qui portent à coeur à ses créateurs. Au final, la mini-série est si intéressante que l’on regretterait presque qu’elle ne soit pas plus longue.

  • Regardez la bande-annonce de la série :

Une série provocante : Dear White People

Synopsis

Adaptation du film éponyme de 2014, Dear White People suit les tribulations d’étudiants noirs de la prestigieuse université de Winchester alors qu’ils dénoncent les injustices et inégalités observées sur leur campus.

L’avis de CNET France

Grâce à la plume mordante de son créateur, Justin Simien, Dear White People s’est imposée comme une série qui ne mâche pas son propos dès sa première saison sur Netflix. Impertinente, elle se penche sur des questions souvent difficiles et parfois dérangeantes au sujet du racisme dans la société américaine contemporaine en retraçant le parcours de personnages qui ne sont encore qu’au tout début de leurs vies d’adultes. 

Dear White People est une série pleine de dualité, à la fois drôle et dramatique, loufoque et sérieuse, bizarre et brillante. De Sam, animatrice d’une émission de radio engagée, à Lionel et Reggie, les étudiants de Winchester naviguent dans les eaux troubles de leurs vies de jeunes adultes tout en étant confrontés à des situations complexes.

Entre un exemple de brutalité policière et l’utilisation du « N-word » par les blancs, ils se voient invités à prendre position pour ce en quoi ils croient. De ce fait, la série pousse non seulement ses protagonistes mais aussi son public à réfléchir.

Portée par une troupe de personnages uniques et attachants, Dear White People séduit par ses dialogues et sa narration hors norme, et aime embarquer le spectateur dans des scénarios parfois particulièrement étranges.

La série s’est récemment achevée sur Netflix au terme de sa quatrième saison, après avoir bouleversé son format dans une dernière saison sous forme de comédie musicale. Son audace nous manquera.

  • Regardez un résumé de la série :

Une série irrévérencieuse : Big Mouth 

Synopsis

Dans cette série d’animation pour adultes, Nick Kroll, Andrew Goldberg, Mark Levin et Jennifer Flackett explore les affres de la puberté, sans tabou et avec beaucoup d’humour, en mettant en scènes des élèves de 5ème en pleine découverte de leurs sexualités.

L’avis de CNET France

Big Mouth, c’est la série que les trentenaires d’aujourd’hui auraient bien voulu voir à l’adolescence. Avec son humour décapant et ses scénarios rocambolesques, le show explore les péripéties d’une bande de collégiens en pleine puberté avec bienveillance et intelligence, sans jamais être moralisatrice ou porteuse de jugement.

Elle traite de sujets essentiels à la discussion, comme les premières règles, la masturbation, l’acceptation de soi ou encore la sexualité, de manière rafraîchissante et originale.

Des « monstres hormonaux » au « moustique de l’anxiété, » Big Mouth met en avant les tourments de l’adolescence avec un humour qui peut être parfois très cru, mais qui est toujours bourré de bonnes intentions. La série, dont la cinquième saison vient tout juste de débarquer sur Netflix, progresse avec ses personnages et ne cesse jamais de surprendre.

Si les premières saisons se penchent surtout sur des questions autour du sexe ou de la sexualité, la suite se concentre aussi sur d’autres aspects de la vie d’ado comme le harcèlement, la dépression, le regard des autres et les sentiments amoureux.

Avec ses personnages hauts en couleur et son animation soignée, Big Mouth est un petit bijou du catalogue Netflix, et permet de rappeler que la puberté est une expérience commune à tous et que l’auto-dérision ne fait jamais de mal. Vivement la suite.

  • Regardez une bande-annonce de la série :

 À lire aussi :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici