EDF a-t-elle les moyens de construire des centrales nucléaires?

DÉCRYPTAGE – Construire six EPR 2 coûterait entre 48 et 59 milliards sur 30 ans.

L’annonce présidentielle a beau avoir été reléguée à la toute fin d’une intervention télévisée sur le Covid-19, elle est historique. La France s’achemine vers la construction de nouveaux réacteurs nucléaires. «Nous allons, pour la première fois depuis des décennies, relancer la construction de réacteurs nucléaires dans notre pays», a annoncé Emmanuel Macron mardi soir.

Selon les préconisations de la filière, le nombre minimal de réacteurs EPR2 à commander est de trois paires de réacteurs. Le chef de l’État devrait préciser sa vision ces prochaines semaines. En attendant, EDF se dit «prêt» techniquement. Mais le groupe n’a pas les moyens de financer, seul, la construction de plusieurs paires d’EPR2, le nouveau modèle de réacteur nucléaire à eau pressurisée censé améliorer le design de l’EPR de Flamanville.

Le premier couple de réacteurs EPR2 coûterait entre 17 et 21 milliards d’euros, d’après un projet de rapport gouvernemental publié par l’agence spécialisée Contexte. La facture totale du

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 81% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici