Ciotti pointe du doigt « la responsabilité » des dirigeants de l’époque

Manon Fossat
08h32, le 15 novembre 2021

Invité de Sonia Mabrouk sur Europe Matin lundi, le député des Alpes-Maritimes et prétendant à l’investiture LR pour l’élection présidentielle, Éric Ciotti, est revenu sur les attentats du 13-Novembre à Paris, deux jours après la date anniversaire des attaques. Il a notamment pointé du doigt la « responsabilité collective » des dirigeants de l’époque.INTERVIEW

Fermeté sur le fond, courtoisie sur la forme, les cinq prétendants LR à l’investiture pour la présidentielle ont vanté leurs solutions sur l’immigration et la sécurité dimanche soir, dans l’espoir de se démarquer à l’approche du congrès qui désignera le candidat de droite. Parmi eux, Eric Ciotti, le député des Alpes-Maritimes. Invité sur Europe Matin lundi, il est notamment revenu sur les attentats du 13-Novembre 2015 à Paris, quelques jours après la date anniversaire et les commémorations en hommage aux victimes des attentats. Il a estimé que les responsables politiques au pouvoir à ce moment-là ont « une responsabilité » dans ces attaques. 

L’ouverture généralisée des frontières « une erreur tragique »

« Il y a une responsabilité collective des dirigeants français au pouvoir à l’époque et même au niveau européen, d’avoir laissé rentrer avec une naïveté incroyable des flux migratoires massifs sans aucun contrôle », a-t-il affirmé. « Je l’avais dit à l’époque, l’ouverture généralisée des frontières fût une erreur tragique. »

Éric Ciotti n’a en effet pas condamné les propos d’Éric Zemmour sur François Hollande samedi devant le Bataclan. Le polémiste a accusé l’ex-président d’avoir pris une « décision criminelle » en laissant les frontières ouvertes. « Être président de la République, ce n’est pas seulement organiser des marches blanches, c’est protéger les Français quand on leur fait la guerre », a lancé Éric Zemmour.

>> Plus d’informations à suivre

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici