Eric Ciotti veut instaurer « un permis à point migratoire »

Europe 1
09h18, le 15 novembre 2021Invité de Sonia Mabrouk ce lundi matin, le candidat à l’élection présidentielle a détaillé certains points de son programme. Farouche opposant à l’immigration, le député des Alpes-Maritimes a notamment plaidé pour l’instauration d’un « permis à point migratoire », dont il n’a pas précisé le fonctionnement.INTERVIEW

A moins d’un mois du congrès des Républicains qui désignera le candidat du parti à l’élection présidentielle, Eric Ciotti était l’invité de Sonia Mabrouk ce lundi matin sur Europe 1. Le candidat à l’investiture des Républicains a détaillé ses propositions pour limiter l’immigration, qui n’est selon lui « plus assimilable » car « trop nombreuse ». 

« La nationalité, elle doit se mériter »

Parmi les mesures que propose le député figure l’instauration d’un « permis à point migratoire » pour les étrangers voulant venir en France. « Aujourd’hui, on accorde des titres de séjour de façon quasi-automatique. On les a même portés a dix ans pour simplifier les choses sans vérifier qu’au bout d’un an, on a pas commis un délit ou tenu des propos contraires aux principes de la République. »  Le candidat à la primaire LR n’a en revanche pas précisé le fonctionnement de ce permis à point. 

Farouche opposant à l’immigration, Eric Ciotti veut également durcir les conditions d’attribution de la nationalité française. « La nationalité, elle doit se mériter », a-t-il expliqué. Le député des Alpes-Maritimes veut pour ce faire abolir le droit du sol qui accorderait la nationalité « automatiquement ». « Il faut vérifier l’adhésion de ceux qui demandent la nationalité aux valeurs de la République. » « Il n’y a pas un droit à l’immigration. La France a le droit de choisir qui elle veut accueillir », a-t-il conclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici