Les États-Unis tirent l’exceptionnel rebond d’Interparfums

Pour la quatrième fois, Interparfums a revu mardi à la hausse ses perspectives pour 2021. Le spécialiste français des fragrances sous licence (Montblanc, Jimmy Choo, Coach…) s’attend à un chiffre d’affaires compris entre 520 et 530 millions d’euros, en hausse de 40 % sur un an et de 8 % par rapport à 2019, année du précédent record. Le groupe va réaliser de 15 à 16 % de marge opérationnelle, contre 12,8 % l’an passé. «C’est une année surprenante, très spéciale, résume Philippe Benacin, le PDG du groupe. En septembre 2020, en établissant notre budget 2021, nous avions prévu un chiffre d’affaires de 400 millions d’euros.» Le rebond a été si spectaculaire que le groupe a retardé de trois mois la réalisation de son budget 2022. «Nous étions partis sur un chiffre d’affaires de 524 millions. Or c’est le niveau que nous allons atteindre dès 2021», résume le dirigeant.

L’impact de la crise sanitaire, qui avait plombé les ventes d’Interparfums en 2020 (- 24 %), est oublié. Ce rebond, le groupe le

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 70% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici