2021, année de tous les records pour le capital-investissement

DÉCRYPTAGE – Les fonds ont acquis pour 1000 milliards d’euros d’entreprises non cotées.

Une année historique! En 2021, les fonds de capital-investissement (private equity), qui investissent dans les entreprises non cotées, pulvérisent tous les records. Depuis le début de l’année, ils ont acquis plus de 12.300 entreprises dans le monde, pour un total de 988 milliards de dollars, selon Refinitiv. Un montant plus de deux fois plus élevé que qu’en 2020 (443 milliards de dollars) et supérieur de 50 % à son précédent record historique. En 2007, l’année précédant la crise financière, les fonds de private equity avaient investi 663 milliards de dollars. Jamais les acteurs du capital-investissement n’avaient pesé aussi lourd dans le marché mondial des fusions-acquisitions, lui-même euphorique. Cette année, ils sont à la manœuvre dans près de 20 % des 5000 milliards de dollars d’opérations. L’an dernier, ils ne représentaient que 15,5 % de ce marché et 4,9 % en 2009.

L’engouement pour le private equity a de multiples origines. À l’instar des Bourses, le capital-investissement profite

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 84% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici