Levées de fonds records pour les jeunes pousses technos françaises

DÉCRYPTAGE – De plus en plus de start-up tricolores rejoignent le club des licornes, ces entreprises valorisées plus de 1 milliard d’euros.

Les jeunes entreprises technologiques sont à la fête partout dans le monde, attirant toujours plus de capitaux de la part des fonds d’investissement. Les start-up françaises profitent à plein de cette effervescence. Sur l’ensemble de l’année, elles devraient attirer plus de 10 milliards d’euros. Un record, près de deux fois supérieur aux montants levés en 2020 (5,34 milliards).

«La France rattrape son retard vis-à-vis des États-Unis, mais aussi de la Grande-Bretagne et de l’Allemagne», note Marc Menasé, fondateur du fonds Founders Future. Les start-up tricolores tirent profit de l’accélération de la digitalisation de la société. «Elles se portent plutôt bien commercialement», constate un connaisseur.

«Ces entreprises ont surtout atteint une certaine maturité avec une taille significative, explique Thierry Mennesson, associé chez Oliver Wyman. Et elles ont davantage de projets à l’étranger, ce qui leur manquait pour susciter l’appétit d’investisseurs internationaux et réaliser ainsi des levées

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 69% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici