pourquoi Macron se rend sur les terres de Bertrand

Jacques Serais, édité par Manon Fossat
07h26, le 19 novembre 2021

Le chef de l’Etat entame ce vendredi un déplacement de quatre jours dans les Hauts-de-France pour l’acte 2 du pacte de réussite de la Sambre-Avesnois-Thiérache. A cinq mois de l’élection présidentielle et alors qu’il n’est pas encore officiellement déclaré candidat, la visite d’Emmanuel Macron revêt pourtant plusieurs enjeux.

Emmanuel Macron se rend en visite officielle dans les Hauts-de-France ce vendredi. Il est attendu cet après-midi à Aulnoye-Aymeries, puis à Guise. Le chef de l’Etat débute là une tournée de quatre jours dans sa région natale avec en ligne de mire le financement du deuxième volet du pacte de réussite en Sambre-Avesnois-Thiérache, qui vise notamment à améliorer les transports routiers, ferroviaires et fluviaux. 

Sur le terrain de ses adversaires

En cette fin de quinquennat le chef de l’Etat entend en effet multiplier les déplacements de plusieurs jours. Emmanuel Macron a particulièrement apprécié ce format lors de sa visite à Marseille en septembre. Alors après Aulnoye-Aymeries puis Guise cet après-midi, le locataire de l’Elysée devrait passer le week-end dans sa maison familiale du Touquet avant de se rendre lundi à Amiens.

Amiens, sa ville natale, avait notamment marqué la campagne de 2017 avec le combat des salariés de l’usine Whirlpool. Et cette année encore la région pourrait être au cœur de cette élection présidentielle : Xavier Bertrand, candidat à l’investiture LR, est en effet le président des Hauts-de-France, et Marine Le Pen la députée du Pas-de-Calais. Deux paramètres loin d’être ignorés du côté de l’Elysée. Car à cinq mois du scrutin, même s’il n’est pas encore déclaré candidat, Emmanuel Macron ne va surtout pas se priver de chasser sur les terres de ses adversaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici