Le plan de Jean Castex pour relancer le tourisme

Le premier ministre présente ce samedi son plan pour faire de l’Hexagone «la première destination durable» en 2030.

«La crise sanitaire a eu pour effet de souligner et d’accélérer les principaux défis du secteur touristique, reconnaît le premier ministre Jean Castex: la montée en qualité de l’offre touristique, l’accélération de la transition écologique et numérique dont elle dépend aussi, ainsi que la nécessité de redonner de l’attractivité aux métiers du tourisme.»

Le gouvernement a beau avoir aidé les professionnels du tourisme à hauteur de 38 milliards d’euros au plus fort de la crise sanitaire, il continue de s’inquiéter pour l’avenir du secteur. C’est pourquoi Jean Castex officialise ce samedi au château du Clos-Lucé (Indre-et-Loire) son plan de reconquête. Objectif: donner un nouveau cap à la destination France pour les dix ans à venir. Ce plan avait été promis par Emmanuel Macron cet été. Le président avait insisté sur la nécessité d’un changement structurel et «une réinvention du modèle».

L’État se réarme sur la politique du tourisme. En plus de viser davantage de visiteurs, il se fixe un objectif quantitatif, devenir la première destination touristique durable en 2030

Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État au tourisme

Première destination touristique mondiale, la France a des atouts en or: la variété de ses paysages, sa gastronomie,

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 70% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici