Castex « condamne avec la plus extrême fermeté » les violences et « appelle au calme »

Europe 1

avec AFP
21h33, le 22 novembre 2021Lundi soir, le Premier ministre a « condamné avec la plus extrême fermeté » les violences qui ont éclaté depuis le week-end dernier, notamment à Pointe-à-Pitre. Jean Castex a annoncé la création d’une « instance de dialogue » pour convaincre les professionnels de santé à se vacciner.

La tension ne redescend pas en Guadeloupe. Le Premier ministre, Jean Castex, a « condamné avec la plus extrême fermeté » les violences qui ont éclaté depuis le week-end dernier, sur fond de contestation de l’obligation vaccinale et de crise sociale, et a appelé « au calme ». « L’exigence de fermeté doit aussi s’accompagner d’un dialogue nécessaire pour entendre et comprendre nos concitoyens qui s’interrogent de bonne foi », a poursuivi le chef du gouvernement. Il a annoncé la création d’une « instance de dialogue » afin de « convaincre et d’accompagner individuellement, humainement » les professionnels concernés par l’obligation vaccinale, à l’issue d’une réunion avec les élus de l’île antillaise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici